Un Pas en Avant !

Publié le 2 Juillet 2009

 


Un Pas en Avant

 shutterstock 3374165

 

 

 

Dans la douceur de cet été 2009, nous allons pas à pas vers notre nouvel univers, notre nouveau Monde. Et si l'attente de quelques évènements tangibles se fait parfois longue, il ne faut pas se décourager ni perdre espoir.

Nous nous sommes retrouvés au milieu de ce grand carré, enfermant quelque peu notre Grandeur, la minimisant, la muselant même, mais il est temps de s'autoriser à aller voir dehors comme il fait beau.

Vous avez eu tout loisir de varier vos points de vue et de vous apercevoir que, quelque soit votre angle de vision, le décor n'était jamais le même, sans pour autant vous être totalement étranger. Vous avez pu contempler, avec agacement peut-être, ce moment où la touche "pause" a été enfoncée sans que vous puissiez vous en dépêtrer, mais ce fut nécessaire à chacun. Ne serait-ce que pour respirer un peu, reprendre son élan et aller de l'avant encore. Rien n'a été perdu pendant ce moment d'introspection, de retour en arrière, ou d'hésitation à poursuivre votre route. Rien n'est laissé au hasard par les grandeurs que vous êtes, et malgré que vous puissiez penser le contraire, parfois, tout a sa raison d'être et tout persiste à être parfait, au bon  moment, au bon endroit.

Aujourd'hui, bien qu'il vous semble que les "faits" n'ont guère évolué, que pas grand chose ne bouge dans votre expérience, vous pouvez enfin remettre en mouvement votre vie, vos désirs, vos aspirations profondes. Et si vous n'en avez pas vraiment, n'en cherchez pas pour faire comme les autres, soyez vous-même et le défi sera joué de toute façon.

Il n'est donc plus temps à la contemplation mais plutôt, peut-être, à l'action. Pour cela, il va vous falloir du courage, de la persévérance, du lâcher prise, de la ténacité, et surtout plus de nostalgie. Ce qui a été fait, ce qui a été vécu, l'a été pour un temps magique de votre naissance, qui fait partie maintenant d'une période passée, mais pas révolue complètement. Car vous continuez de naître à autre chose chaque jour. Vous vous dévoilez à vous-mêmes et parfois aux autres quand vous avez la chance de partager ces actes, ces émotions, ces ressentis avec un entourage privilégié. Vous amorcez tout doucement l'instant de votre re-connexion, de votre libération, et le moteur de tout ceci ne sera que l'Amour. L'Amour que vous avez pour l'immensité de la Création, votre Création. L'Amour que vous portez à tous ces Êtres qui nous ont guidés de nombreuses années et qui vont continuer à le faire. L'Amour pour votre planète d'expérience qui vous le renvoie chaque jour dans la merveillosité de ses créations : les fleurs par milliers, les cigales, les oiseaux naissants, le soleil, les parfums multiples et tout ce qui fait vibrer votre cœur dans un doux bonheur, respectueux de ce que vous avez la chance de regarder vivre, tout en participant à cet immense espace d'expérimentation terrestre.

Soyez heureux, ne cessez jamais de l'être et vous trouverez la clef de tous les mystères de la Vie.

C'est dans la contemplation simple que se trouve cet élan de douceur qui envahit tout votre être et qui le parfume de la tendresse de la Vie, votre vie… Et même si elle ne vous semble pas si rose, regardez autour de vous et voyez comme certains ont choisi de passer par le chas de l'aiguille afin d'accéder aussi à l'autre Monde, celui qui sera pour eux, un monde de libération. Pourtant, ne passez pas non plus tout votre temps à plaindre, à marmonner, à trouver injuste, à vous rebeller car vous devez vous souvenir que le libre choix se conjugue aussi avant et après votre expérience terrestre et que tous, y compris vous, ont fait des choix en fonction de leurs envies, de leurs besoins, des circonstances à vivre et des bonheurs à retransmettre. Tout est dans une perfection que seul quelqu'un qui se souvient un peu de la Création peut appréhender avec bonheur et reconnaissance infinie.

C'est ainsi que, tout doucement, vous pouvez vous donner la permission de sortir de votre carré restreint et d'humer l'air au dehors. Ce pas peut vous sembler hésitant car il est vrai que nous nous tournons vers de l'inédit, de l'imprévu, du sensationnel comme du banal, mais de toute façon tout est à écrire de nouveau. Enfin, soyez rassurés, si vous en avez besoin, nos Amis d'en haut, comme ceux d'en bas ou d'ailleurs, sont et seront toujours là pour nous tendre la main. Il suffit de le demander. Et si vous êtes comme moi, vous ne pensez pas toujours à le faire…. Pourtant, ils sont au "service" et c'est grâce et à cause de cela que nous avons pu nous rappeler de tout ce qui nous a conduit à aujourd'hui. C'est grâce et à cause de ces Êtres que nous avons grandi et pris confiance en nous, en notre chemin. Car il fallait être grands pour passer outre les jugements de nos proches, les quolibets de notre famille d'accueil ou son indifférence, ou encore pour lâcher des "amis" qui n'ont pas compris ni admis notre "différence". Mais nous avons préféré continuer notre route étrange parce que c'était ainsi que cela devait être, et que nous étions des joyeux émissaires, fous de la Vie et parfois si nostalgique de "là-haut"….

Respirez enfin et regardez loin devant vous ! Tout vous appartient encore. Tous les choix de votre "nouvelle aventure" se déploient devant vous comme un florilège de perspectives, comme un gâteau immense que vous ne savez pas par où l'entamer, comme une myriades d'étoiles sur lesquelles vous pouvez enfin envisager de vous poser…

Vous l'avez bien remarqué, l'ancien s'effrite même s'il se cramponne en vous faisant croire à sa force, à son ampleur. Elles ne sont qu'images d'un film dont vous avez choisi de ne plus faire partie, tels des figurants esclaves des faux semblants, des fausses vérités. Regardez s'essouffler leur monde de papier et voyez tout doucement comme votre cœur se sent léger, sans même qu'il sache pourquoi. Ce sont vos choix passés qui vous ont amené jusqu'ici et il est temps de faire le pas. A votre rythme, quand vous le sentirez, quand vous le désirerez. Vous pouvez encore contempler votre hier, mais, peu à peu, vous le verrez plus flou, car rempli de si peu d'intérêt. C'est devant que cela va se passer et avec vous ! Si vous le souhaitez, bien sûr ….

Ainsi, respirez encore les effluves de jadis, remplissez vos poumons et prenez votre élan pour créer votre nouveau décor. Et vous vous apercevrez que vos bras seront soutenus par les "grands", par ceux qui sont passés devant, par nos aînés, par nos guides favoris et par quelques "croyances" qui nous porterons vers une nouvelle porte, mais celle-là est déjà ouverte….

Chacun la verra selon son imagination et la refermera derrière lui quand il sera prêt. Mais pour l'heure, essayez de sortir de votre dallage à damiers pour retrouver l'herbe verte de votre prairie intérieure, afin d'y créer, par la pensée, par vos envies et par Amour, votre Monde de demain !!

Et comme le temps est toujours un leurre, je suis certaine que beaucoup s'y trouvent déjà …, n'est-ce pas ?

    

 

 

  
 

Rédigé par Pascale ARCAN

Publié dans #Se souvenir

Repost 0
Commenter cet article

hunshu' 15/07/2009 23:54

Bonjour,
je ne sais que dire tellement l'émotion est fluide(en moi après avoir lu). C'est un coup de pouce pour avancer personnellement, un point sur les i pour l'indécis. Tel l'explosion d'un moteur entrainant remise en question, bilan et évaluation de soi au présent.
Je vais méditer sur vos conseils(si je puis dire) et peut être trouverai-je un sens plus réel à ma vie.

A plus tard. hunshu'

Pascale ARCAN 16/07/2009 08:46



Cher Vous,

Je suis heureuse de votre message et je vous en remercie de tout coeur. 
Je pense que nous sommes tous en balance dans la grand jeu de notre vie et que le premier pas en avant est le plus difficile à accomplir ... alors si j'ai pu vous "pousser" un peu
, j'en suis ravie, car cela me met aussi en mouvement... nous sommes tous si liés !!
Je vous souhaite de redevenir léger comme l'enfant et de vous laisser aller à franchir ces nouveaux pas pour votre plus grand plaisir .....
Avec toute mon affection, 

Pascale A 



Michèle 05/07/2009 14:00

Merci Chère Amie, Mère et Soeur à la fois. Vos livres m'ont portée et faite grandir de mille manières. Votre écriture si belle et fleurie s'écoule en moi comme un de doux murmure, une caresse maintes fois renouvellée.
Merci Chère Mère, Soeur, Amie de rester ce lien si précieux entre Nous et Qui Nous Sommes.

Pour vous un parterre d'Etoiles pour continuer d'illuminer Votre Chemin afin d'éclairer le Notre.
Amitiés.

Pascale ARCAN 06/07/2009 19:07


Avec une immense joie !! c'est aussi un merveilleux bonheur de vous avoir tout près de mon coeur .... depuis toujours et pour l'éternité !!!
Que la fête continue ! et elle ne peut le faire que grace à vous !
Tendres bisoussss à Toi Michelle !