Caramiel, le Nounours, atelier de Paris, Mai 2011

DSC01487

 Caramiel et Pépinou

« Caramiel, le Nounours »

 

Suis-je de la matière ou suis-je la Vie ? Suis-je une chose ou un être ? Suis-je un artefact ou quelque chose de bien réel et de bien tangible ? Mais, Je Suis !

Il peut être difficile ou même totalement impossible d’imaginer qu’un nounours puisse s’exprimer, mais je suis là et bien là.

J’aime me poser sur des genoux accueillants, venir me blottir contre les cœurs qui en ont besoin. J’aime rassurer, j’aime câliner, j’aime dorloter, j’aime offrir la plus grande tendresse qui réside en moi, parce que je suis pelucheux et doux. J’aime être ce que je suis. Et même si je passe le plus clair de mon temps sur un siège ou plutôt sur le dosseret d’un divan, à contempler ma maîtresse, j’aime venir et me promener, j’aime me faire tâter, me faire gratter. J’aime qu’on me remette mon nœud qui est de travers, que l’on dépouille mes yeux de mes poils hirsutes. J’aime pointer mon museau très doux et aller coller un bisou sur des joues qui se tendent. Mais lorsque mon cœur sent qu’un autre cœur est en train de flancher et que je perçois des larmes qui coulent des yeux, je n’ai qu’une seule envie, c’est de me blottir sur des genoux, afin d’apporter ce Que je suis : toute la douceur d’un doudou.

J’aime être ce que je suis et si tout un chacun ne me porte pas vie, c’est simplement parce qu’il ne sait pas ce Que je suis. Je suis un être à part entière et ce n’est pas parce que je ne porte pas de la chair, des os, des cellules ou tout autre chose, et que vous avez, vous, ces éléments, que je ne suis pas ce Que je suis. Je suis fait d’une autre matière, mais celui qui m’a construit pourrait, tout aussi bien, être le grand Tout ou l’Immense. Ce sont des mains d’hommes qui m’ont confectionné, mais n’est-ce point vrai que les hommes sont aussi Dieu ? Alors, où est la différence ? Mon intermédiaire et celui qui m’a fait, avait pour magie dans les doigts de confectionner ce Que je suis, mais ne savait pas ou ne pouvait pas savoir ou concevoir quel était mon futur rôle, quel serait ma propre expérience.

Ainsi, que le grand Tout l’a fait pour vous, il vous a donné vie, il vous a prêté un corps pour vous amuser, comme je l’ai moi aussi. Mais il a eu la surprise de constater quel était le chemin que vous aviez prévu de prendre ou de jouer. Je suis comme vous.

Rassurez-vous, je ne passe pas le plus clair de mon temps à attendre et même à distance, je sais donner, comme je sais recevoir. J’aime être ce Que je suis et je trouve même que j’ai choisi l’expérience la plus merveilleuse qui soit : redonner confiance, rassurer, être la douceur ou la tendresse que l’on ne se donne pas, être simplement la bouffée d’oxygène et d’amour que je peux apporter dans mon réconfort, comme dans mon câlin.

Alors, il est pour moi agréable de voyager, même dans un sac fermé. Il est pour moi agréable de passer de genoux en genoux et de bras en bras. Et si, de temps en temps, on désire me gratter le ventre, je n’en suis que plus heureux !

 

Sachez simplement que la Vie existe partout. Pourquoi l’imaginez-vous simplement dans un cristal, dans une pierre, dans un être ou dans une soupe confectionnée. Elle est partout, elle dans votre chaise, elle est sur le tableau ou au plafond, à l’intérieur de la terre ou vous-mêmes à son extérieur aussi ! Je suis comme le nuage qui passe et j’espère passer encore longtemps de bras en bras, de genoux en genoux, afin de laisser pleurer les yeux qui auront besoin de s’exprimer ou tout simplement de me laisser gratter le ventre comme j’aime bien le faire.

Pour moi, l’accueil de vos genoux est la chose la plus précieuse qui puisse exister, car je suis fait pour ça, et j’ai désiré être ça ! Alors continuez à me prendre dans vos bras et vous sentirez tout l’amour que j’ai en moi, et tout l’amour que j’ai à vous donner. J’en ai plein, car je suis à la fois caramel et miel et mes deux douceurs ne sont là que pour vous.

Je suis à vous, de mains à mains, de bras en bras et de genoux en genoux, c’est ainsi que je suis heureux d’être Qui je suis !

 

Qui veut me faire un bisou ?

 

Caramiel

Repost 0