Les Pouvoirs

 



Les Pouvoirs

 

 

Si vous pensez que nous allons vous entretenir de choses irréelles ou totalement hors du commun, dans des phénomènes paranormaux ou autres, je vous rassure de suite, il n’en est rien.

Au contraire, je me déplace vers vous pour vous réapprendre à marcher, à vous mouvoir dans un monde bien réel, même s’il ne ressemble en rien à celui que vous avez connu hier. Et je parle aussi d’hier, cette semaine, dans vos comptes infernaux de dimensions densifiées.

Je suis venu vous dire de reconsidérer tout ce que vous aviez acquis et surtout d’adapter votre Personnalité à la nouvelle réalité que vous habitez. Je comprends que vous ne saisissiez guère ce que je veux vous exprimer mais j’en viens au fait.

De très nombreux messages vous ont fait comprendre qu’il était grand temps que vous repreniez une dignité divine, celle que vous n’avez jamais cesse d’être, et vous avez un peu entamé ce processus de guérison, de délestage de votre ancienne peau pour revêtir harmonieusement votre manteau lumineux. Bien sûr, certains d’entre vous ne s’en sont pas aperçus et d’autres cherchent en vain à le regarder pour s’en convaincre. Et là, nous entrons dans le vif du sujet d’aujourd’hui. Votre unique problème est votre croyance en tout ceci.

D’autres écrits vous ont mis devant le fait accompli, en vous disant que vous aviez à vous comporter comme les Grands Personnages Que vous êtes, en cessant de vous minimiser ou de présumer de vous. Et vous avez pris du bout des lèvres toutes ces informations, ne sachant pas réellement quoi en faire ou par où commencer. Je suis donc à vos cotés pour que vous compreniez enfin ce Que vous êtes et que vous vous en serviez. Et je vais vous donner une clé pour ouvrir la porte de votre supra mental et lui permettre d’en délivrer votre savoir, votre pouvoir.

Je ne sais combien de fois j’ai entendu dire que vous vouliez récupérer vos dons et vous en servir pour vous et pour les autres. Mais à ce jour, je constate que très peu savent où ils en sont et surtout encore plus ne savent faire « fonctionner »  leurs fameuses potentialités innées.

Alors, je recommence par le début et je vous répète que votre unique problème, et non des moindres, est le manque de confiance. Vous n’y croyez pas.

Si je vous dis que vous pouvez étendre votre main et faire s’évaporer un mur de pierre avec la force que vous avez en vous, vous n’y croirez pas. Si je vous dis que par la force de votre pensée vous êtes non seulement capables de déplacer un orage mais de faire venir la pluie là où il y en a besoin, tout comme les chauds rayons de soleil. Que vous êtes capables de bouger des objets sans les toucher et que ce que vous nommez la télékinésie n’est pas réservée à une élite, pas plus que la possibilité de guérison de vos proches, comme de vous-mêmes.

Ainsi, tentez donc l’expérience avec moi et vous verrez…

Projetez votre main vers un ustensile posé sur une table face à vous. Pensez uniquement que vous propulsez cet objet à terre. Et mettez-y toute votre intention, sans forcer les choses, sans transpirer de concentration, mais plutôt avec légèreté, désinvolture même. Fais-le…

Je vous regarde faire et je perçois, dans votre mental, que celui que vous nommez facilement subconscient, pour ne pas l’atteindre, se moque de votre crédulité et vous raconte à l’oreille que vous n’y arriverez jamais, que tout ceci est pure foutaise, que vous vous êtes encore laissés berner par une nouvelle information stupide qui n’a aucune finalité, uniquement celle de vous rabaisser à ce que vous êtes : un simple humain, un point c’est tout.

Et nous y voilà encore. Pensez-vous que je suis venu vous raconter tout ceci par simple taquinerie. Non, loin de moi l’idée de vous diminuer, vous le faites si bien vous-mêmes. Mais je voudrais ouvrir une parenthèse si grave encore, car c’est celle-là qui met en ruine toutes vos tentatives.

Vous avez entendu parler de re-programmation et parfois quelques-uns de vos thérapeutes s’en servent pour vous faire croire que vous transportez en vous une fourmilière d’informations parasites qui vous empêchent « d’avancer » et d’être en harmonie avec vous ou Vous. Mais reconnaîtrez, je le souhaite, que vous n’avez rien d’un ordinateur qui a besoin d’être dé-fragmenté ou encore nettoyé de ces anciens fichiers. Vous avez une mémoire globale de ce Que vous êtes de toute éternité et des mémoires « rapides » qui sont indispensables pour votre adaptation aux terrains que vous côtoyez, la Terre en l’occurrence pour le moment. Alors, n’effacez pas ce que les autres peuvent trouver de gênant, mais plutôt faites un retour en arrière intéressant pour comprendre un des mécanismes qui vous empêchent de faire des miracles.

Regardez d’abord ce que l’on vous a peut-être dit dès votre enfance : « Tu es bon à rien, et tu n’arriveras jamais à être quelque chose de bien." Avec cette première valise, vous partez vaincus d’avance et cette déclaration va vous suivre toute votre existence, mettant des battons dans vos avancées et vous faisant douter de vous en permanence, surtout insidieusement. Puis, vous avez, tout seuls comme des grands, continué à vous surpasser pour être le meilleur, le plus performant et on vous a donné des recettes miracles pour écraser vos collègues de travail et « réussir » dans la vie. Mais à quel prix, celui de ne plus vous ressembler. Puis, vous êtes rentrés dans le moule social : l’éducation, le mariage, les enfants (2 et demi si possible, selon vos statistiques qui nous amusent beaucoup), un emprunt ou plusieurs pour une maison digne de ce nom, une ou deux voitures par foyer et des relations amoureuses satisfaisantes dans un corps d’athlète. Que vous soyez homme ou femme, c’est la même façon de procéder, sinon vous devenez hors norme, montrés du doigt, jugés, et rares sont ceux qui font fi de cette configuration arbitraire.

Et voilà que la lumière est faite en peu de temps. Comme vous le dites pour vos courses de chevaux, vous partez avec un grand handicap, mais vous vous en sortirez si vous le voulez vraiment.

Je n’ai pas de recettes miracles, seulement envie vous remettre devant votre image et vous demander : « Vous faites-vous confiance ? » Je ne parle pas de faire confiance en une Hiérarchie que vous avez voulue comme telle, ni à un Maître de quel ordre ou rayon que ce soit. Je parle de vous, de votre humanité, de votre divinité, de votre grâce.

Etes-vous enfin prêts ou reste-t-il encore des doutes si forts que vous ne vous êtes pas autorisés à vivre cette divinité ? Si tel est le cas, je pense qu’il vous faudra encore du temps. Non seulement pour dépasser ces peurs, mais aussi pour vous redonner la force de croire et d’avoir une confiance en vous sans borne.

Pour cela, je vais prendre un exemple relatif à votre civilisation. Comment croyez-vous que ceux qui exercent leurs pouvoirs dans « l’obscurité » arrivent à être si forts et si puissants ? Uniquement parce qu’ils n’ont jamais douté d’eux, une seule seconde, et de leurs prédispositions. Ils se sont lancés dans ce qu’ils croyaient être leurs voies et n’ont jamais cessé d’y croire, la voyant même déjà réalisée. C’est le même principe pour ceux qui ont amassé une belle fortune et qui la font croître en bourse ou encore qui investissent sans arrêt vers autre chose de plus beau, de plus cher et ceci sans fin. C’est uniquement une question de foi.

De ce fait, je terminerai ainsi en avouant humblement que je ne peux rien faire pour vous. Tant que vous n’essayerez pas de vivre avec vos pouvoirs, vos dons dans vos mains, vous resterez de pauvres humains, courbant l’échine dans vos mal-êtres physiques, psychologiques, comportementaux et j’en passe. Vous continuerez à souffrir d’injustices, ou de ce que vous croyez comme telles. Vous serez accablés devant votre propre ruine et vous pleurerez sur votre sort. Mes mots sont blessants, mais je ne peux vous laisser ainsi vous piéger alors que vous avez tout pour réussir. Vous le comprenez aisément, il ne s’agit pas d’aider le processus terrestre à s’imbriquer parfaitement avec celui qui se nomme galactique, mais il s’agit de vous, et sans Vous cela n’est toujours pas possible. Vous savez que vous êtes criblés de « troubles » venus de toutes parts et qui sont là, délibérément, pour vous déstabiliser, vous entraîner au fond, vous piétiner et vous vous laissez faire. Pas tous, évidemment, mais tant et tant d’êtres glorieux de votre trempe sont au bord de la rupture, avec leurs corps physiques ou encore leur foi qui les a vus s’enflammer pour la bonne cause et qui les regarde mettre genou à terre de désespoir et de fatigue.

Je vous en supplie, ne vous laissez plus faire. Vous êtes tellement enrôlés dans votre système que vous n’en êtes même plus conscient. C’est donc grand temps de terminer de vous réveiller. Non seulement à votre grandeur, mais surtout à ce que vous êtes capables de faire. Pas assis en tailleur, mais avec la force inouïe qui en vous.

Tous ces fameux changements de paramètres qui se font en vous, ces montées énergétiques, ces émanations venues d’en haut, d’en bas, d’ailleurs, ne seront parfaitement intégrés que lorsque vous aurez appuyé sur la touche enclenchant la reconnaissance de vos valeurs et mettant en marche les facultés qui sont déjà réveillées en vous tous. Il ne reste qu’à les déployer et vous en servir rapidement. La guerre des étoiles n’est qu’une pâle représentation d’une réalité bien plus démesurée et bien plus barbare parfois. Je laisse votre imagination entrevoir le reste.

L’ultime conseil que je puis me permettre de vous offrir serait de commencer par comprendre l’urgence de votre retour à la réalité gigantesque que vous êtes. Puis, de là, doit découler votre demande intérieure, j’insiste, à retrouver l’usage de votre puissance, en analogie avec votre personnalité première. C’est-à-dire, Celle qui fait de vous ce Que vous êtes. Et cela n’a aucune importance si vous ne la connaissez pas encore. Le plus sérieux est de vous mettre au travail pour réactiver tout votre potentiel endormi.

Alors, pratiquez le commandement sur votre personne et intimez vos facultés de reprendre leurs fonctions. Essayez-vous à diriger les nuages, faire bouger les instruments, vous recharger, vous harmoniser, vous connecter seuls, et ainsi de suite, et recommencez encore et encore, sans jamais vous lasser. Si vous abandonnez, par faiblesse, ceux qui vous regardent stagner se frotteront les mains et trouveront en vous une nouvelle proie de choix. Qui vous êtes ne peut se résigner à contempler les autres faire des miracles, accomplir des prouesses alors que vous êtes tout aussi capables qu’eux de vous servir de votre puissance.

Chacun porte en lui quelque chose de bien défini et sera « meilleur » dans une discipline plutôt que dans une autre. Essayez donc ce qui, pour vous, vous semblera « coller » le mieux à votre Personnage et aventurez-vous de suite à sa conquête. Mais aussi, ne rentrer pas dans des extrêmes qui vous feraient vous ré-initier jours et nuits tant que vous n’êtes pas « au point ». Restez dans le juste  équilibre et faites comme ceux qui sont parvenus à leurs fins, CROYEZ-Y et vous vous surprendrez tout seuls…

Il est donc temps de travailler en véritables Chevaliers de la Lumière, depuis le temps que vous dites en faire partie. Il est temps de vous réveiller à vos véritables fonctions, celles qui ne demandent pas de contrepartie financières mais qui sont votre propriété depuis la création des temps et pour l’infinitude.

Allez-y doucement, mais avec conviction, force et persuasion. Le bout du tunnel vous accueillera alors avec votre véritable manteau lumineux, pas celui que vous avez acheté en croyant mériter votre certificat de bonne conduite.

Merci d’avoir compris l’enjeu de ce tel réveil à votre réelle individualité. Il ne s’agit plus de porter un Nom mais d’en être investis et dignes !

 

Maintenant, c’est à vous qu’appartient que justice soit faite sur vous et autour de vous !

 

Shéran, Michael et les autres

 



20 mai 2006, bien avant la Loi d'Attraction

Repost 0