Rien ne bouge

Publié le 8 Juillet 2013

Rien ne bouge

 970511_657914320892580_882186001_n.jpg

Que se passe-t-il ? N’avez-vous pas l’impression que tout semble arrêté ?

Il n’est pas difficile de se rendre compte que nous sommes dans une période d’endormissement et … qu’elle dure !

Il y a peu, on nous annonçait des changements faramineux, fabuleux, mystérieux, tout allait prendre une tournure merveilleuse, épanouissante, la Terre entière renaissant à Elle-même et l’humanité se réveillait enfin d’un profond sommeil !!!!

Tous ceux qui connaissent un peu « les choses de l’esprit » se sont hasardés à prédire une formidable transformation de la gente humaine, où tous seraient enfin réunis, apaisés, baignant dans un Amour sans limite et porteurs de la plus belle des émanations spirituelles qui soit : l’Amour.

Quelques-uns de nos scientifiques renommés s’y sont mis et nous ont préparés à un basculement des pôles, au passage dans une dimension « supérieure », à de nouvelles fréquences vibratoires nous éloignant de toute densité, de cette lourdeur qui pesait tant sur nos épaules …

Nous avons attendu, nous avons préparé de belles fêtes pour célébrer ces évènements, nous avons scruté le ciel, regardé les étoiles, imploré nos Amis d’ailleurs, invoqué les dieux. En bref, tourné nos regards vers l’immensité afin de ne pas manquer cette merveilleuse éclosion tant espérée.

De vous à moi, avez-vous l’impression que nous ayons une vie totalement différente depuis 2 ou 3 années ? Ressentez-vous cette magie qui nous entoure quand vous faites vos courses, regardez la télévision, lisez les gazettes de votre région ? Bien sûr, ce genre de lecture ou de visions « assassines » n’est pas porteuse d’espoir, bien au contraire, et a tendance à nous garder la tête dans le seau. En même temps, hélas, j’ai vraiment l’impression que cela fonctionne à l’envers.

Regardons nos vies. Nous disposons de beaucoup moins de moyens pour vivre dignement. Nous sommes rendus à nous passer du fameux « superflu » qui fleurissait nos vies : très peu de déplacements ou juste pour remplir modestement nos placards de survie. Plus de congés, ou juste quelques jours par-ci par-là, histoire de se donner l’impression d’être partis loin du traintrain, loin de cette monotonie terrible. Que nous soyons à la campagne ou en ville, nous sortons peu ou plus, voir des spectacles, des animations, des fêtes, ou ce sera juste « pour y être allé ». Presque en faisant semblant de nous distraire.

Est-ce ça le fameux changement ? Est-ce cette nouvelle « énergie » qui semble encore plus sclérosante qu’autrefois ? Où sont toutes les prédictions qui ont été promises ? Avons-nous rêvé ?

Si tel est le cas, plus difficile est notre réveil à la vie, plus complexe est notre vision lointaine des choses, plus morne est et sera notre vie de tous les jours.

Je ne vous dépeins pas un tableau sinistre, juste une réalité qui nous entoure et qui reprend forme chaque jour.

Nous avons beau réapprendre que notre monde est pure fiction, nous nous réveillons tout de même dans celui-ci qui se représente parfois comme un très mauvais rêve. Les anciens oseraient même dire, comme une mauvaise soupe à l’aïe !

Quand je repense à tout ceci, je ne peux faire autrement que de me rendre compte que je suis « victime » de ce qui m’entoure. Par exemple, l’impact si fort que peut avoir la télévision, tant dans le sens de me présenter des images terribles et sanglantes, que de vouloir me faire acheter une lessive plus performante, ou me faire croire que si je joue au loto, dépensant mon budget miniature, je deviendrai riche. Ou me promenant le long des séries policières où le meurtre est devenu une nécessité afin d’y résoudre l’affaire. Est-ce cela ma vie ? Est-ce que je suis dans ce roman d’épouvante où plus rien n’est sacralisé ? Dois-je donner mon écran de TV, comme je l’ai eu déjà fait autrefois ? Dois-je fermer mon ordinateur à tout jamais, pour trouver le repos de mon esprit ? Dois-je m’expatrier loin de tout et du monde, pour vivre enfin ces changements tant annoncés ?

Je suis obligée de me rendre à l’évidence, que je ne peux accomplir ma vie dans la légèreté absolue. Que mes croyances anciennes ont été remplacées par de nouvelles, elles-mêmes effacées du tableau lors d’une autre découverte. Puisqu’il est inévitable de modifier son regard sur les choses, les évènements, la vie elle-même, sinon, c’est la rupture totale d’avec le monde de fiction dans lequel nous baignons encore.

Ainsi, et si nous cessions de croire au Père Noël, à toutes les promesses de tous les personnages qui nous racontent ce que l‘on a envie d’entendre ? Et si, au lieu de nous bercer d’illusions, nous nous occupions à vivre pleinement cette journée ?

Je me rappelle avoir regardé mon horoscope pour la semaine, rencontré des voyantes pour mon avenir,  consulté mes cartes afin de m’assurer d’un changement imminent, tout cela juste pour me faire du bien, me donner une carotte pour avancer, mais que j’aurais dû laisser dans le potager de ma vie.

Croire est une nécessité pour l’être humain, espérer est vital afin de se détacher de cette expérience, quelle qu’elle soit. Enfin, rêver sera notre ultime retranchement, dans l’antre de nos songes, pour un avenir plus beau, plus léger, rempli d’Amour pur et doux, de paillettes multicolores, de lucioles virevoltants alentours, de parfums suaves … Mais voilà que je m’oublie encore !!

Je suis sur cette belle planète qui attend juste que je l’aime comme elle est, que je partage cette tartine de Vie avec elle, et peu importe ce qu’elle a prévu ou pas de faire ou d’être, puisque l’instant d’après je suis partout et nulle part, suspendue dans la légèreté du non manifesté …..

Attendre encore, c’est espérer fuir, et tant que je perds mon énergie à fuir une réalité, je ne vis et ne profite de rien, et surtout pas de la Création Que je Suis….

 

Je suis comme un grillon dans une boîte trouée, mais personne ne m’empêchera de chanter ! 

 

 

 

Rédigé par Pascale ARCAN

Publié dans #Se souvenir

Repost 0
Commenter cet article

isabelle strutz 26/07/2013 14:11

ah merci, enfin, un écho de la "suite"...au lieu du grand silence qui m'a tellement étonnée après toutes ces prédictions fabuleuses.En fait, mes réflexions m'ont aussitôt amenée à penser que
c'était plutôt bon signe finalement, qu'on avait si bien bossé que les choses pouvaient se passer en extrême douceur; (je suis une optimiste forcenée, lol)et, du coup, je crois que c'est vraiment
ça, car je vois des gens s'ouvrir soudain, dont j'aurais jamais cru ça possible; des situations, bifurquer de façon miraculeuse...plus qu'avant...allez, c'est là, comme un fruit à cueillir
maintenant, chaque jour,comme vous le dites si bien...et merci pour le chocolat!

Pascale ARCAN 28/07/2013 14:08



Nous sommes donc au moins deux à être très optimistes et surtout confiantes en ... nous !


Surtout, ne rien changer, et laisser le temps au temps, qui en connait bien plus que nous .. sur le fait qu'il n'existe même pas ... et, grace à cela : tout est déjà accompli ! Quelle merveille
libératrice ..! Alors, vive nous et vive la Vie !



nadine 15/07/2013 15:35

merci c'est très gentil :)
je vous embrasse
belle fin de journée emplie d'amour et de soleil

Pascale ARCAN 24/07/2013 18:32



Moi aussi, avec toute ma tendresse de soeur .... des étoiles !



Dominique Becker 10/07/2013 17:37

Bienvenue au club !!!On a l'impression d'être à la case 0. être ici et maintenant tout en vivant chaque jour de cette dimension en gardant le coeur et l'esprit ouverts, vivre chaque instant comme
il doit être vécu : dans l'amour . Si difficile d'être dans la joie et la légèreté ! haut les coeurs ! nous allons réussir ! lumière à vous

Pascale ARCAN 15/07/2013 13:54



Oui, et comme le temps n'existe pas .. dans l'absolu, nous avons déjà réussi !! C'est aussi ça qui est fabuleux !! Merci de tout coeur, pour ce doux message !


Pascaline



nadine 10/07/2013 07:52

...et un jour, à force de chants, les couvercles s'envoleront :)
belle et paisible journée à tous

Pascale ARCAN 15/07/2013 13:55






 Merci merci Nadine !! Merci d'être ....



nadine 09/07/2013 22:50

peut-être pourrions nous chanter Tous Ensemble puisque grillons nous sommes tous :)

j'aime cette image du "potager de ma vie", c'est très joli
Merci

Pascale ARCAN 13/07/2013 20:42



Oui, il est temps, du moment que le soleil est là, agitons nos ailes et chantons plus fort que les cigales de ma forêt !! Merci d'être si près de mon coeur !


Pascaline